Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Arabinolactane et infections hivernales

Arabinolactane et infections hivernales

Retour
7a legumes

La prise d’arabinolactane diminuerait l’incidence des infections du système respiratoire.

L’arabinogalactane est un polysaccharide composé de molécules de galactose et d’arabinose. Il est consommé depuis des milliers d’années et est présent dans différents légumes communs incluant les carottes, les tomates ou les radis ainsi que dans des plantes médicinales, comme l’échinacée ou l’andrographis, connues pour renforcer les défenses de l’organisme. Dans les compléments alimentaires, l’arabinogalactane est généralement issu de l’écorce du mélèze.

Des recherches[1] ont montré que l’arabinogalactane renforcerait la réponse du système immunitaire. Des études cellulaires et sur modèles animaux ont montré qu’il stimule les cellules NK, les cellules naturelles tueuses, ainsi que les macrophages, tous deux jouant un rôle important dans l’activité du système immunitaire.

Le rhume est une affection respiratoire bénigne causée par un virus appartenant, le plus souvent, à la famille des rhinovirus ou des coronavirus. La vulnérabilité à ces infections est souvent la conséquence d’un système immunitaire affaibli et d’une absence de réponse immunitaire suffisamment solide.

Un essai[2] clinique randomisé, en double aveugle, contrôlé contre placebo a été conçu pour examiner l’effet de la prise d’arabinogalactane sur l’incidence du rhume et sur ses symptômes. Cent quatre-vingt-dix sujets en bonne santé ont été enrôlés dans cet essai qui a duré six mois. Ils ont pris, pendant douze semaines, chaque jour, 4,5 g d’une préparation contenant de l’arabinogalactane ou un placebo. On leur a demandé de noter dans un carnet chaque épisode de rhume et d’évaluer 10 symptômes prédéfinis de l’infection sur une échelle en quatre points au cours de la maladie. Les épisodes de rhumes ont été confirmés par des médecins.

Les résultats ont montré que l’incidence des épisodes de rhume et le nombre de participants touchés étaient plus faibles dans le groupe ayant pris de l’arabinogalactane que dans le groupe sous placebo, suggérant qu’il renforce efficacement les défenses de l’organisme.

[1] Dion C et al., Does Larch arabinogalactan enhance immune function ? A review of mechanistic and clinical trial. Nutr Metab (Lond) 2016 Apr 12 ; 13-28. Doi : 10.1186/s12986-016-0086-x. e-collection 2016.
[2] Riede L et al., Larch arabinogalactan effects on reducing incidence of upper respiratory infections. Curr Med res Opin 20 Mar ; 29(3) : 251-8.

 /var/folders/8t/rnph95wn6w12tw5y7zzf29bc0000gn/T/com.microsoft.Word/Content.MSO/633522D5.tmp

L'article vous a plu ? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Nature Sciences Santé ou abonnez-vous au magazine ! 


Article réalisé par Nature Sciences Santé
Voir plus d'articles

Contactez-nous